Les scandales à répétition de ces derniers mois, ont fait l’effet d’une bombe dans ma tête. Le terme bombe est peut-être fort mais il symbolise bien le chamboulement intense qui a envahi mon esprit. Bisphénol A, nanoparticules, glyphosates et j’en passe… autant de termes barbares que nous découvrons peu à peu mais derrière ces termes se cachent des substances qui nous empoisonnent de l’intérieur…

Et je ne parle pas de ce sentiment de trahison qui m’oppresse depuis et qui m’empoisonne tout autant. Naïve que j’étais !

Jamais je n’aurais pu imaginer ( et comment aurais-je pu ?) que depuis des années et des années les grands groupes industriels nous vendaient SCIEMMENT des produits truqués, dénaturés et dangereux …

Maman de deux enfants, j’ai d’abord pensé à eux…Pouvais-je les préserver de ces maux ? Pouvais-je leur offrir un futur avec la bonne santé en prime ? OUI… du moins pouvais-je éviter certains des trop nombreux produits que les marques nous vantent comme essentielles mais qui ne le sont pas… Comment allais-je y parvenir ? Comment me passer des GMS ?

1ère étape :

Le BIO. Oui, c’est le terme à la mode… Je le sais bien. Mais il est la clé du bonheur et du bien-être. Le Bio c’est donc la mode du moment, mais pour autant ne tombons pas dans des pièges à neuneu : les prix excessifs NON ! Pour un bon rapport qualité-prix rien de mieux que le BIO maison ! Et comment y parvient-on ? Avec un potager…

Mon jardin étant tout petit, j’ai opté pour les carrés potagers. Le rendement est réellement bon et me convient pour le moment. Novice, il y a encore 3 années de cela, j’ai trouvé mon bonheur sur le site de Nicolas. Voici l’adresse de son site, elle vous permettra de vous faire votre propre avis :

https://potagerdurable.com

Mais je ne peux pas être auto-suffisante avec mes 10m² de jardin ! Que faire ?

Opter pour le BIO proposé par les circuits-courts : je privilégie les œufs de la ferme, la viande de la ferme etc… Malin ! Et en plus d’être malin, c’est écolo : moins de transports, moins de CO2 et je fais vivre les producteurs locaux.

 

2ème étape :

Le bio c’est super mais l’utiliser pour « le fait-maison » c’est encore mieux ! Non seulement on utilise des ingrédients sains mais en plus, « the icing on the cake », on a le plaisir d’utiliser nos petites mimines !

A moi, à vous les confitures, les coulis de tomates, les fruits en bocaux, les terrines, le pain, le fromages frais, les yaourts natures et aux fruits, les crèmes dessert chocolatées… Oui, vous pouvez tout faire vous-même !!! A vous, la lessive maison et le gel douche… Même la peinture extérieure est à votre portée !!!